lire l'article biographie

La Dre Vivien Brown est vice-présidente, affaires médicales et elle est reconnue comme étant un chef de file dans son domaine en tant que médecin de famille d’exception, en plus de faire figure de pionnière en matière de sensibilisation des enjeux de santé des femmes à l’échelle nationale et internationale. Elle a été nommée Médecin de l’année en 2012 par l’Ontario College of Family Physicians. La Dre Brown a mis sur pied et dirige une initiative stratégique chez Medisys qui vise à promouvoir la santé des femmes.

Hide
lire l'article biographie

Diététiste Leslie Beck est l'auteur best-seller de 12 livres sur la nutrition et la santé , écrit une chronique hebdomadaire dans le Globe and Mail et est un collaborateur régulier de CTV Nouvelles . Basé à la clinique Medisys à Toronto , Leslie propose un-à- un coaching diététique , les plans de repas personnalisés et des recommandations fondées sur des données probantes sur l'utilisation de suppléments nutritionnels .

www.lesliebeck.com

Hide

8 aliments qui aideront à renforcer votre système immunitaire cet automne

Leslie Beck, RD lire la biographie

Copyright © Leslie Beck, 2015.

Leslie Beck, une nutritionniste, est l’auteur de 12 livres best-seller sur la nutrition et la santé. Elle écrit une chronique hebdomadaire dans le Globe and Mail et est une collaboratrice régulière de CTV News. Basée à la clinique Medisys à Toronto, Leslie propose un coaching individuel sur l’alimentation, des menus personnalisés et des recommandations en s’appuyant sur des faits au sujet de l’utilisation de suppléments nutritionnels.www.lesliebeck.com.

Fermer

Nous en sommes une fois de plus rendus à cette période de l’année. Peut-être êtes-vous déjà aux prises avec un rhume. Avec un peu de chance, vous parviendrez à passer le reste de la saison sans en attraper un. Il y a de fortes chances, par contre, que vous attrapiez un rhume ou même deux, surtout si vous avez des enfants en âge scolaire à la maison.

Vous ne pouvez pas empêcher le rhume et la grippe de faire leur apparition une fois l’automne arrivé, mais vous pouvez renforcer votre système immunitaire afin qu’il soit plus apte à se défendre contre les attaques de virus. Le remède pourrait se trouver à même votre réfrigérateur.

Bien que de bonnes pratiques en matière d’hygiène, de bonnes habitudes de sommeil et la vaccination contre la grippe peuvent contribuer à atténuer vos risques, une alimentation riche en nutriments peut également vous rendre moins susceptible d’attraper un rhume ou une grippe. Les aliments entiers contiennent une variété de nutriments – des protéines, des vitamines, des minéraux et des antioxydants, dont plusieurs jouent un rôle essentiel dans le maintien d’un système immunitaire fort.

Bien qu’aucun aliment (ou supplément alimentaire) ne peut garantir que vous n’attraperez pas un virus saisonnier, les huit aliments suivants sont riches en nutriments qui fortifient le système immunitaire, et peuvent vous aider à vous prémunir contre le rhume et la grippe. N’attendez pas d’être malade avant de revoir votre régime alimentaire; ajoutez les aliments sains suivants à votre menu d’automne dès maintenant.

Le kéfir

Cette boisson à base de lait fermenté est enrichie de probiotiques, la soi-disant bonne bactérie qui aide à stimuler le système immunitaire. En fait, le kéfir contient habituellement trois fois plus de probiotiques que le yogourt.

Une fois ingérés, les probiotiques renforcent la muqueuse intestinale, ce qui contribue à éloigner les bactéries infectieuses, et à augmenter l’activité des cellules immunitaires essentielles. Il a également été démontré que certaines souches de probiotiques aident à prévenir les symptômes du rhume et de la grippe chez les adultes et les enfants.

Ajoutez du kéfir à vos céréales, mélangez-le à vos smoothies, ou buvez-le tel quel comme collation. Vous pouvez remplacer le yogourt ou le babeurre par du kéfir dans vos trempettes, vos vinaigrettes et vos pâtisseries.

Les poivrons

Ils regorgent de vitamine C, un nutriment qui stimule la production de globules blancs et d’anticorps qui combattent les infections. La vitamine C augmente la production d’interféron, une protéine qui empêche les virus de se reproduire.

Un poivron rouge de taille moyenne contient 152 milligrammes de vitamine C (une orange de taille moyenne en contient 70 mg). Les poivrons verts sont également une source non négligeable de vitamine C; un poivron moyen en contient 95 mg.

L’apport quotidien moyen recommandé en vitamine C est de 75 mg (femmes) et de 90 mg (hommes); or, plusieurs experts estiment que l’apport quotidien idéal pour prévenir les maladies se situe à 200 mg par jour.

Parmi les autres sources de vitamine C, on compte le cantaloup, les agrumes, le kiwi, la mangue, les fraises, le brocoli, le chou de Bruxelles, le chou-fleur et le jus de tomates.

Le saumon

C’est l’un des rares aliments qui renferment de la vitamine D, un nutriment qui déclenche l’activation des lymphocytes T, des cellules immunitaires qui détruisent les bactéries et les virus qui envahissent l’organisme, y compris le virus de l’influenza. Six onces de saumon cuit (saumon rouge) contiennent 890 UI (unités internationales) de vitamine D. Pas mal du tout, lorsque l’on considère qu’une tasse de lait fortifié en contient 100 UI.

Le saumon est également une bonne source de protéines et de vitamine B6, qui sont également importantes à la bonne santé du système immunitaire.

Même si vous mangez régulièrement du saumon, il est recommandé que les adultes prennent un supplément quotidien de vitamine D de 1 000 UI durant l’automne et l’hiver. (Ostéoporose Canada recommande la prise de vitamine D à longueur d’année.)

Les noix du Brésil

En raison de leur très forte teneur en sélénium, les noix du Brésil aident à fortifier le système immunitaire en augmentant le nombre de cellules tueuses naturelles et de globules blancs qui détruisent les virus. Chez les adultes, le besoin quotidien en sélénium est de 55 mcg, ce qui équivaut à environ la moitié de la quantité que l’on retrouve dans une seule noix du Brésil (96 mcg). Impressionnant.

On retrouve également le sélénium dans le thon, le flétan, le saumon, la dinde, le poulet, le bœuf, le porc, le pain de grains entiers, les graines de tournesol et les œufs.

L’ail

Grâce à ses composés sulfurés naturels, cette plante au goût prononcé stimule la production et l’activité de plusieurs cellules immunitaires, dont les globules blancs, les cellules tueuses naturelles et les anticorps. L’ail possède également des propriétés antivirales et antimicrobiennes.

On peut utiliser l’ail dans les soupes, les sauces pour pâtes, les sautés, les chilis, les légumes grillés et les vinaigrettes. Ajoutez des gousses d’ail rôties à vos pizzas, écrasez-les avec du chou-fleur ou des pommes de terre, puis réduisez le tout en purée, en y ajoutant des haricots pour faire une trempette.

Les huîtres

Lorsqu’il est question de zinc, un minéral essentiel pour le développement et l’activité des cellules immunitaires, les huîtres sont imbattables. Six huîtres de taille moyenne – ce qui équivaut à environ trois onces – contiennent 33 mg de zinc, ce qui équivaut à quatre fois l’apport quotidien recommandé pour les femmes, et trois fois l’apport recommandé pour les hommes.

Parmi les autres bonnes sources de zinc, il y a le crabe, le bœuf, les fèves au lard, les fèves noires, les lentilles, les pois chiches, les graines de citrouille et le germe de blé.

Les graines de tournesol

Elles sont particulièrement riches en vitamine E, un antioxydant qui stimule la production de cellules immunitaires de l’organisme; on pense qu’ils pourraient contrer, en partie, le déclin de la fonction immunitaire qui survient avec le vieillissement. Un quart de tasse de graines de tournesol fournit 80 pour cent de l’apport quotidien recommandé en vitamine E (12 mg). (L’apport quotidien recommandé en vitamine E pour les adultes est de 15 mg, chez les enfants se chiffre se situe entre 6 et 11 mg selon l’âge).

Ajoutez des graines de tournesol à vos salades vertes, mélangez-les avec du thon et de la salade de poulet, en garnir vos céréales chaudes ou froides, incorporez-les à vos yogourts et à votre mélange montagnard maison.

Parmi les autres aliments riches en vitamine E, il y a l’huile de germe de blé, les amandes, l’huile de tournesol, l’huile de carthame, l’huile de pépins de raisins, les noisettes et les épinards cuits.

Le thé noir

Des recherches menées conjointement par le Brigham and Women’s Hospital et l’université Harvard ont permis de constater que les participants à qui on avait demandé de boire du thé noir pendant deux à quatre semaines secrétaient jusqu’à quatre fois plus de composés d’interféron qu’au début des recherches. Le café n’avait provoqué aucun effet.

Le thé (noir, Oolong, vert et blanc) contient aussi de la théanine, un acide aminé qui aide le système immunitaire à combattre les infections.


Copyright © Leslie Beck, 2015.

Leslie Beck, une nutritionniste, est l’auteur de 12 livres best-seller sur la nutrition et la santé. Elle écrit une chronique hebdomadaire dans le Globe and Mail et est une collaboratrice régulière de CTV News. Basée à la clinique Medisys à Toronto, Leslie propose un coaching individuel sur l’alimentation, des menus personnalisés et des recommandations en s’appuyant sur des faits au sujet de l’utilisation de suppléments nutritionnels.www.lesliebeck.com.

 

 

Other articles you might like

 

 

 

 

Prenez le contrôle de votre futur

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.

Send this to friend