lire l'article biographie

La Dre Vivien Brown est vice-présidente, affaires médicales et elle est reconnue comme étant un chef de file dans son domaine en tant que médecin de famille d’exception, en plus de faire figure de pionnière en matière de sensibilisation des enjeux de santé des femmes à l’échelle nationale et internationale. Elle a été nommée Médecin de l’année en 2012 par l’Ontario College of Family Physicians. La Dre Brown a mis sur pied et dirige une initiative stratégique chez Medisys qui vise à promouvoir la santé des femmes.

Hide

Aliment à l’essai : comment votre régime alimentaire peut donner (ou non) de l’éclat à votre peau

avec Lindsay Diack, nutritionniste lire la biographie

Lindsay est une nutritionniste dont la passion est d’aider ses clients dans les domaines de la gestion du poids, des troubles de l’alimentation et de la digestion, et de la prévention des maladies chroniques. Elle a obtenu son baccalauréat ès sciences en science de la nutrition à l’Université de l’Alberta et elle a effectué son stage en diététique au Calgary Health Region en 2007. Lindsay adopte une approche interdisciplinaire pour s’assurer que ses clients atteignent leurs objectifs tout en se sentant confiants et soutenus dans leur parcours vers une santé améliorée.

Fermer
régime alimentaire

L’incidence du régime alimentaire sur la santé de la peau demeure controversée, mais au fur et à mesure que les recherches progressent, certains nutriments commencent à se démarquer comme étant soit nocifs, soit bénéfiques pour l’éclat de votre peau. Mettons certaines sources de nourriture à l’essai et voyons de quelle façon elles se distinguent.

Aliments à faible indice glycémique :

L’index glycémique (IG) décrit à quelle vitesse les aliments contenant des glucides font monter le taux de glycémie. Les aliments ayant un IG faible causent une augmentation faible et lente du taux de glycémie.

VERDICT : Avantage possible. De petites études ont démontré que les régimes à IG plus faible réduisaient les problèmes d’acné.

RÉSULTAT : Il y a peu d’inconvénients à choisir des aliments à IG faible puisqu’ils aident à contrôler la glycémie, favorisent la perte de poids et offrent une énergie constante. Une belle peau devient une prime. Pour
réduire votre consommation d’IG, choisissez des pains de céréales germées plutôt que du pain brun; des patates douces plutôt que des patates blanches; ou une poire fraîche plutôt que du jus de pomme.

Fruits et légumes

VERDICT : Avantage possible. Ces aliments très nutritifs jouent assurément un rôle dans la réduction de l’inflammation, dans la gestion du poids et dans d’autres facteurs qui ont une incidence indirecte sur notre peau.

RÉSULTAT : Il est logique qu’un régime riche en antioxydants, en vitamines et en minéraux soit bénéfique pour l’ensemble de l’organisme — y compris la peau. Bien qu’on ne puisse associer aucun produit en particulier à un effet bénéfique pour la peau, le lien entre la consommation de fruits et de légumes et notre santé globale ne fait aucun doute.

Produits laitiers

VERDICT : Des études récences ont démontré des liens entre l’acné et une consommation plus élevée de produits laitiers. Il n’a pas été prouvé que les produits laitiers causent de l’acné, mais certaines personnes peuvent remarquer une corrélation négative.

RÉSULTAT : Éliminer la consommation de produits laitiers peut réduire votre consommation de calcium et poser un risque pour la santé des os. Si vous choisissez d’emprunter cette voie, assurez-vous d’inclure deux à trois portions quotidiennes d’aliments riches en calcium (p. e., saumon ou sardines en boîte, tofu) et songez à des alternatives de produits non laitiers (amandes, lait de soya ou lait de riz).

Chocolat

VERDICT : Bonne nouvelle — il n’y a aucune preuve qu’il existe un lien entre le chocolat et l’augmentation de la gravité de l’acné!

RÉSULTAT : Le chocolat contient beaucoup de sucre et de gras saturés (les deux causent de l’inflammation). Choisissez du chocolat noir à 80 % et maintenez votre consommation à une once (2 à 3 petits carrés) par jour.

Zinc et acides gras oméga-3

VERDICT : Avantage possible avec les deux; par contre, il faudrait plus de recherches.

RÉSULTAT : Allez chercher vos nutriments dans de vrais aliments. Il y a des risques à ajouter des suppléments comme le zinc. Adressez-vous à votre nutritionniste de Medisys si vous croyez que votre consommation est faible.

Les bonnes sources de zinc sont notamment la viande, les huîtres, les germes de blé, les noix et les semences. Savourez un repas de 8 oz de poisson gras (p. ex. saumon, morue noire et truite) chaque semaine pour obtenir une dose saine d’oméga-3. Les noix de Grenoble, le chanvre, le lin moulu et les graines de chia sont une source d’oméga-3 végétaux.


Lindsay est une nutritionniste dont la passion est d’aider ses clients dans les domaines de la gestion du poids, des troubles de l’alimentation et de la digestion, et de la prévention des maladies chroniques. Elle a obtenu son baccalauréat ès sciences en science de la nutrition à l’Université de l’Alberta et elle a effectué son stage en diététique au Calgary Health Region en 2007. Lindsay adopte une approche interdisciplinaire pour s’assurer que ses clients atteignent leurs objectifs tout en se sentant confiants et soutenus dans leur parcours vers une santé améliorée.

 

 

Other articles you might like

 

 

 

 

Prenez le contrôle de votre futur

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.

Send this to friend