lire l'article biographie

La Dre Vivien Brown est vice-présidente, affaires médicales et elle est reconnue comme étant un chef de file dans son domaine en tant que médecin de famille d’exception, en plus de faire figure de pionnière en matière de sensibilisation des enjeux de santé des femmes à l’échelle nationale et internationale. Elle a été nommée Médecin de l’année en 2012 par l’Ontario College of Family Physicians. La Dre Brown a mis sur pied et dirige une initiative stratégique chez Medisys qui vise à promouvoir la santé des femmes.

Hide

Ce que vous devez savoir au sujet de la vitamine D

Medisys lire la biographie

Copyright © Leslie Beck, 2015.

Leslie Beck, une nutritionniste, est l’auteur de 12 livres best-seller sur la nutrition et la santé. Elle écrit une chronique hebdomadaire dans le Globe and Mail et est une collaboratrice régulière de CTV News. Basée à la clinique Medisys à Toronto, Leslie propose un coaching individuel sur l’alimentation, des menus personnalisés et des recommandations en s’appuyant sur des faits au sujet de l’utilisation de suppléments nutritionnels.www.lesliebeck.com.

Fermer

Les Canadiens vivent dans un pays où il y a peu, ou pas, d’occasions de synthétiser la vitamine D à l’automne et à l’hiver, les saisons les moins ensoleillées. Pour cette raison, on leur recommande de prendre des suppléments pour obtenir un apport suffisant de ce nutriment qui sert à la formation des os.

Pourquoi avons-nous besoin de la vitamine D?

Le rôle le plus connu de la vitamine D est celui d’aider l’organisme à absorber le calcium et le phosphore provenant des aliments, des nutriments essentiels à la formation et au maintien des os. Un faible taux de vitamine D peut accélérer la perte osseuse et augmenter le risque de fractures.

De nombreux types de tissus de l’organisme sont dotés de récepteurs de la vitamine D, dont les tissus du cœur, des reins, du côlon, du cerveau, des muscles et les cellules immunitaires, qui signalent le besoin de vitamine D pour bien fonctionner. Un certain nombre d’études ont révélé que des taux plus élevés de vitamine D dans le sang sont associés à un plus faible risque de cancer colorectal, de sclérose en plaques, de lupus, d’hypertension artérielle, de maladie cardiovasculaire et de diabète de type 2.

Malgré cela, ces observations ne prouvent pas que la prise de suppléments de vitamine D réduit le risque de cancer, de crise cardiaque ou de sclérose en plaques. Certains experts pensent que de faibles réserves de vitamine D seraient la conséquence, et non pas la cause, d’une maladie.

Les chercheurs espèrent obtenir des réponses grâce à l’étude VITAL, une étude contrôlée et à répartition aléatoire menée auprès de 25 875 hommes et femmes aux États-Unis. L’étude vise à déterminer si la prise quotidienne de suppléments de vitamine D3 à 2 000 UI réduit le risque de cancer, de maladie cardiaque et d’accident vasculaire cérébral chez les personnes en bonne santé. Les premiers résultats devraient être publiés vers la fin de 2017.

 

De quelle quantité de vitamine D a-t-on besoin?

En attendant les résultats de vastes études contrôlées et à répartition aléatoire, les chercheurs évaluent systématiquement les nouvelles données probantes afin de déterminer s’il est nécessaire d’ajuster ou de réviser les recommandations alimentaires. L’apport quotidien recommandé par Santé Canada pour la vitamine D, mis à jour en 2011, est de 400 unités internationales (UI) pour les nourrissons, de 600 UI pour les personnes de 1 an à 70 ans et de 800 UI pour les adultes de plus de 70 ans. La dose maximale sûre établie par Santé Canada est de 4 000 UI par jour.

Ostéoporose Canada recommande aux adultes en bonne santé de 19 à 50 ans de consommer de 400 à 1 000 UI par jour, et à ceux de plus de 50 ans ou aux adultes plus jeunes qui sont atteints d’ostéoporose ou qui présentent un risque d’ostéoporose de consommer de 800 à 2 000 UI par jour. L’organisme recommande la prise de suppléments de vitamine D pour tous les Canadiens, toute l’année.

Chez Medisys, nous recommandons habituellement la prise de suppléments de vitamine D à 1 000 UI pendant les mois d’automne et d’hiver ainsi que toute l’année dans certains cas. Certaines personnes peuvent avoir besoin de doses plus élevées afin d’obtenir un taux sanguin suffisant.

 

 Y a-t-il des personnes à risque de présenter un faible taux de vitamine D?

Les personnes âgées et les personnes ayant la peau foncée utilisent moins efficacement les rayons ultraviolets B (UVB) pour produire de la vitamine D. Les personnes peu exposées au soleil – par exemple, celles qui passent la plupart de leur temps à l’intérieur ou qui se couvrent – risquent aussi d’avoir un faible taux de vitamine D. Même chose pour les personnes obèses puisque les cellules adipeuses retiennent ce nutriment et en altèrent la libération dans la circulation sanguine.

Les personnes ayant un problème médical qui réduit la capacité des intestins à absorber les matières grasses alimentaires et les vitamines solubles dans les matières grasses, comme la vitamine D, doivent accorder une attention particulière à leur apport en vitamine D. La maladie de Crohn, la colite ulcéreuse et la maladie cœliaque sont associées à une malabsorption des matières grasses.

 

Existe-t-il des aliments qui contiennent de la vitamine D?

Les aliments qui contiennent naturellement de la vitamine D sont peu nombreux et comprennent le saumon (447 UI par 85 g [3 onces]), le thon (154 UI par 85 g [3 onces]), les œufs (41 UI par jaune d’œuf) et le fromage (14 UI par 57 g [2 onces] de cheddar). Le lait liquide, plusieurs boissons non laitières et certaines marques de jus d’orange sont enrichis de vitamine D (100 UI par tasse). Ainsi, en consommant au moins deux portions (1 tasse chacune) de lait ou de succédané de lait enrichi de vitamine D, la prise d’un supplément de 400 UI de vitamine D peut suffire.

 

Qu’en est-il de l’exposition au soleil?

Bien que le soleil soit une source importante de vitamine D pour de nombreuses personnes, les apports quotidiens recommandés sont fondés sur une exposition minimale au soleil. On estime que l’exposition quotidienne des mains, des bras et du visage pendant 15 minutes vers midi au printemps, à l’été et au début de l’automne procure aux Canadiens ayant la peau pâle 1 000 UI de vitamine D.

Cependant, les personnes qui ont la peau foncée et les personnes âgées produisent beaucoup moins de vitamine D à l’aide des rayons UVB, les rayons du soleil qui stimulent la production de vitamine D par la peau. Même l’été, vous pourriez produire moins de vitamine D que vous ne le croyez : un écran solaire appliqué correctement réduit la capacité de produire de la vitamine D de plus de 90 %. Ne mettez pas de côté pour autant votre écran solaire, car il est reconnu que les rayons UV causent le cancer de la peau. L’alimentation et les suppléments sont des moyens sûrs d’obtenir de la vitamine D.

 

Que devrait contenir un supplément de vitamine D?

Si vous ne consommez pas de lait de vache ni de succédané de lait enrichi, je vous recommande de prendre un supplément de vitamine D à 1 000 UI durant toute l’année. La plupart des multivitamines contiennent 400 UI de vitamine D, mais certains fabricants en ont augmenté la teneur pour atteindre 1 000 UI. Les suppléments de vitamine D seule sont généralement offerts à des doses de 400 UI ou de 1 000 UI. Choisissez un supplément qui contient de la vitamine D3, plutôt que de la vitamine D2, car il s’agit de la forme la plus efficace pour augmenter le taux de vitamine D.

 

Est-ce qu’une trop grande quantité peut être nuisible?

Bien qu’il soit tentant de consommer plus de vitamine D dans l’espoir de réduire son risque de cancer ou de prévenir une crise cardiaque, une quantité excessive de cette vitamine peut être nuisible. En effet, la vitamine D étant entreposée dans les cellules adipeuses, des doses excédentaires nocives peuvent s’accumuler, entraînant des taux élevés de calcium dans le sang et des lésions au cœur, aux vaisseaux sanguins et aux reins.

Même s’il est peu probable qu’un apport quotidien inférieur à 10 000 UI de vitamine D ait des effets toxiques, des données probantes laissent penser que certaines personnes sont plus sensibles aux effets indésirables d’une quantité excessive de vitamine D. Par ailleurs, ces effets indésirables peuvent survenir en présence de taux sanguins de vitamine D plus faibles que chez les personnes moins sensibles.

De nouvelles données probantes semblent également indiquer que des taux sanguins de vitamine D supérieurs aux taux recommandés sont associés à des risques pour la santé, mais pas au point d’être considérés comme toxiques. Pour ces raisons, la dose quotidienne maximale a été établie à 4 000 UI.

À moins de présenter une carence en vitamine D, ce qui peut être déterminé par une analyse de sang, il n’existe aucune preuve concluante que la prise d’une dose de vitamine D supérieure à la dose quotidienne recommandée est bénéfique pour les os ou permet de prévenir le cancer, les maladies cardiaques ou d’autres maladies chroniques.

 

Comment faire pour savoir si j’ai un apport suffisant en vitamine D?

Le meilleur moyen de connaître votre taux de vitamine D est de mesurer le taux de 25-hydroxyvitamine D dans le sang, lequel reflète la quantité de vitamine D que vous produisez par la peau à l’aide des rayons du soleil ainsi que la quantité provenant des aliments et des suppléments. Selon un rapport de Statistique Canada publié en 2013, un tiers des Canadiens de 3 à 79 ans ont un taux insuffisant de vitamine D. On considère qu’un Canadien sur 10 présente une carence en vitamine D. Si vous pensez que votre apport en vitamine D est insuffisant – ou excessif –, demandez à votre médecin de vérifier votre taux.


Copyright © Leslie Beck, 2015.

Leslie Beck, une nutritionniste, est l’auteur de 12 livres best-seller sur la nutrition et la santé. Elle écrit une chronique hebdomadaire dans le Globe and Mail et est une collaboratrice régulière de CTV News. Basée à la clinique Medisys à Toronto, Leslie propose un coaching individuel sur l’alimentation, des menus personnalisés et des recommandations en s’appuyant sur des faits au sujet de l’utilisation de suppléments nutritionnels.www.lesliebeck.com.

 

 

Other articles you might like

 

 

 

 

Prenez le contrôle de votre futur

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.

Send this to friend