lire l'article biographie

La Dre Vivien Brown est vice-présidente, affaires médicales et elle est reconnue comme étant un chef de file dans son domaine en tant que médecin de famille d’exception, en plus de faire figure de pionnière en matière de sensibilisation des enjeux de santé des femmes à l’échelle nationale et internationale. Elle a été nommée Médecin de l’année en 2012 par l’Ontario College of Family Physicians. La Dre Brown a mis sur pied et dirige une initiative stratégique chez Medisys qui vise à promouvoir la santé des femmes.

Hide

Comment une diététiste passe-t-elle à travers la saison du chocolat, des sablés et des hors-d’oeuvre hyper calorifiques?

Leslie Beck, RD lire la biographie

Copyright © Leslie Beck, 2015.

Leslie Beck, une nutritionniste, est l’auteur de 12 livres best-seller sur la nutrition et la santé. Elle écrit une chronique hebdomadaire dans le Globe and Mail et est une collaboratrice régulière de CTV News. Basée à la clinique Medisys à Toronto, Leslie propose un coaching individuel sur l’alimentation, des menus personnalisés et des recommandations en s’appuyant sur des faits au sujet de l’utilisation de suppléments nutritionnels.www.lesliebeck.com.

Fermer

À chaque année, j’angoisse à l’idée d’écrire cette chronique. Vous savez, l’article sur «comment éviter de prendre du poids durant les fêtes»! Sérieusement, le temps des fêtes n’arrive qu’une fois par an! Est-ce qu’on ne pourrait pas en profiter un peu?

Voulez-vous vraiment que je gâche tout votre plaisir en vous suggérant de manger des  pommes plutôt que des sablés au beurre ou encore de préférer les bâtonnets de carotte aux délicieux feuilletés farcis au fromage qui vous font saliver? Je ne le crois pas.

Nous savons tous que laits de poule alcoolisés, feuilletés à la saucisse, farce de dinde et le sucre à la crème n’apparaissent pas sur la liste des aliments-santé. Et, si vous ne le savez pas, vous trouverez sur Internet des centaines et des centaines de pages pour vous le rappeler. Mangez ceci, ne mangez pas cela. Ne sautez pas de repas pour consommer moins de calories. Remplissez tout d’abord votre assiette de légumes. Et ça continue…

Ce ne sont pas de mauvais conseils. (Je les ai moi-même répétés tant et plus.) Bien au contraire. Mais n’en avez-vous pas assez de ces nutritionnistes qui, comme moi, jouent les rabat-joie? Un auditeur de CTV Canada AM m’a déjà décrite sur Tweeter comme une «Debbie Downer»  après mon intervention sur les horreurs nutritionnelles de la tarte de l’Action de grâces (La tarte à la citrouille a d’ailleurs triomphé.) Cela m’a fait réfléchir.

La plupart des gens aimeraient pourtant tirer profit de stratégies alimentaires durant cette période de l’année. À titre de diététiste agréée en pratique privée à la clinique Medisys de Toronto, je réponds quotidiennement à des requêtes de mes clients sur de telles stratégies. Après tout, un mois d’excès de table peut aisément se traduire par un douloureux réveil le 1er janvier. Mais pas autant que vous pourriez le craindre.

Les recherches tendent à démontrer que les personnes de poids santé ne gagnent habituellement qu’un peu plus d’une livre durant les fêtes. Les personnes en surpoids, par contre, prennent environ cinq livres pendant cette période. L’enjeu véritable quant à cette ou ces livres additionnelles? Une accumulation année après année. Donc, la période de l’année qui s’avère cruciale dans le contrôle du poids se situe plutôt entre janvier et novembre que durant les quelques semaines de festivités de décembre.

Ceci dit, si votre agenda déborde d’invitations à des soirées festives pour les prochaines semaines, il vous serait probablement utile de connaître quelques trucs pour en minimiser les dommages. Cette année, par contre, mes conseils en alimentation seront consacrés au «quoi faire» plutôt qu’au «quoi ne pas faire». Je ne vous dirai pas le nombre de calories contenues dans un jalapeno frit ni ne vous imposerai de fuir le gâteau aux fruits. Qui veut m’avoir derrière son dos, durant une soirée, à le harceler quant au contenu en gras ou en sel d’une mini-quiche?

Laissez-moi plutôt vous raconter comment moi, diététiste agréée, je gère les embûches de cette saison qui célèbre le chocolat, les biscuits au sucre et les hors-d’oeuvre débordant de lipides! Je profite pleinement de mes mets favoris du temps des fêtes mais je porte très attention à mes choix d’aliments, prenant en compte que mon horaire régulier d’entraînement en gymnase est aussi passablement chambardé par mon agenda fort chargé.

Je vais aussi tenter d’intégrer à mon horaire, aussi souvent que possible, un courte période d’aérobie, que ce soit au gymnase, sur le Stairmaster à la maison, ou, durant le week-end, dans les environs de ma maison de campagne. Je sais que même aussi peu que 20 minutes de course, de marche rapide ou de montée d’escalier me permettront de brûler de 200 à 250 calories en plus de calmer mon appétit.
Autre avantage, je me sens toujours mieux après. Je peux difficilement me convaincre alors d’annuler toute cette perte de calories en mangeant deux minuscules hors-d’oeuvre frits (à moins, bien sûr, que je les adore!)

Ceci m’amène à ma prochaine stratégie : je suis sélective. Je ne gaspille pas un surplus de calories en ingurgitant des aliments plus ou moins sans intérêt, des aliments que je peux consommer toute l’année. J’évite donc biscottes et fromage, croustilles et salsa, etc.

Par contre, je vais me régaler en mangeant raisonnablement mes gâteries préférées des fêtes. Pour moi, ça signifie un lait de poule aromatisé au rhum (un lait de poule allégé, si possible), les sablés fondants de ma mère, ma farce maison pour la dinde et, je l’avoue, une ou deux boulettes de viande suédoises (une fois par année!).

Quant aux hors-d’oeuvre qui accompagnent les cocktails, je choisis ceux qui contiennent le plus de protéines et, donc, me donnent rapidement un sentiment de satiété. (Ils sont aussi plus faibles en gras et en calories que la plupart des autres hors-d’œuvre.)  Par exemple, je prends du satay au poulet, des crevettes en sauce cocktail (un goût exquis… et seulement 55 calories pour 5 grosses crevettes), du saumon fumé ou des sushi.

Je ne suis pas friande de sucreries. Ça joue certainement en ma faveur durant ce temps de l’année. À l’exception des sablés de ma mère, je peux aisément résister aux biscuits, tartes et chocolat sans le moindre battement de cil.

J’ai aussi mis au point quelques trucs pour m’aider à faire des choix judicieux quand je suis confrontée à une foule de mets tous plus alléchants les uns que les autres, qu’ils soient bons pour moi ou non.
Tout d’abord, je n’arrive jamais à une soirée ou à un dîner l’estomac vide. Je mange sans faute une légère collation une heure à l’avance. Mes collations préférées? Du yogourt, un fruit, quelques noix, des crudités avec de l’hummus, un café au lait ou une tasse de soupe aux légumes ou aux pois. Si je ne prends pas de collation, adieu contrôle! J’arrive dangereusement affamée et je mange immanquablement plus que j’en avais l’intention.

Pour moi, il est aussi primordial d’avoir un plan d’attaque. Je prévois me limiter, par exemple, à trois hors-d’oeuvre. Si le cocktail est suivi d’un dîner, j’élimine carrément les hors-d’oeuvre. Rien de plus facile quand on a mangé une collation il y a à peine une heure!

Si je choisis de consommer de l’alcool, je décide à l’avance de prendre un ou deux verres de vin. Pour éviter de perdre le compte, je ne laisse personne remplir mon verre avant qu’il soit complètement vide. Quand vient le temps des fêtes, je ne fais rien de bien sorcier. Je me gâte (mais pas trop), je fais de l’exercice (mais moins qu’à l’habitude) et je reprends ma routine dès que possible.


Copyright © Leslie Beck, 2015.

Leslie Beck, une nutritionniste, est l’auteur de 12 livres best-seller sur la nutrition et la santé. Elle écrit une chronique hebdomadaire dans le Globe and Mail et est une collaboratrice régulière de CTV News. Basée à la clinique Medisys à Toronto, Leslie propose un coaching individuel sur l’alimentation, des menus personnalisés et des recommandations en s’appuyant sur des faits au sujet de l’utilisation de suppléments nutritionnels.www.lesliebeck.com.

 

 

Other articles you might like

 

 

 

 

Prenez le contrôle de votre futur

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.

Send this to friend