lire l'article biographie

La Dre Vivien Brown est vice-présidente, affaires médicales et elle est reconnue comme étant un chef de file dans son domaine en tant que médecin de famille d’exception, en plus de faire figure de pionnière en matière de sensibilisation des enjeux de santé des femmes à l’échelle nationale et internationale. Elle a été nommée Médecin de l’année en 2012 par l’Ontario College of Family Physicians. La Dre Brown a mis sur pied et dirige une initiative stratégique chez Medisys qui vise à promouvoir la santé des femmes.

Hide

Demeurer en santé et plein de vitalité après 65 ans

Dre Vivien Brown

Des recherches démontrent que les gens vivent de plus en plus longtemps. Aujourd’hui, un homme âgé de 65 ans peut s’attendre à vivre encore 17,4 ans, et une femme du même âge, encore 20,8 ans*. Si vous approchez de soixante-cinq ans ou même davantage, ou si vous avez des parents âgés, le fait de modifier vos facteurs de risque contribuera à améliorer vos chances de vieillir en santé tout en demeurant plein de vitalité. Nous savons que des changements d’ordre physiologiques s’opèrent à mesure que l’on vieillit. Or, il est possible de modifier certains aspects du mode de vie en vue d’améliorer sa santé et ainsi réduire ses risques de souffrir d’une incapacité physique ou mentale.

 

Il existe des facteurs de risque modifiables et des facteurs de risque non modifiables qui ont une incidence sur le vieillissement en bonne santé. Parmi les facteurs de risque non modifiables, on dénote le vieillissement, le sexe de la personne et la génétique. Parmi les facteurs de risque modifiables (qu’il est donc possible de changer), on retrouve les mauvaises habitudes alimentaires, la sédentarité et le tabagisme.

 

Les plus récentes conclusions de la recherche sur le régime alimentaire font état d’une augmentation de la prévalence du diabète diagnostiqué qui devrait toucher 2,4 millions de Canadiens d’ici 2016. À l’heure actuelle, près de 40 % de la population canadienne adulte affiche un taux de cholestérol élevé.. Vous pouvez contribuer à réduire vos risques en adoptant un régime alimentaire équilibré qui vise à réduire l’apport total en gras, qui aide à maintenir le poids, tout en limitant votre consommation d’alcool et de caféine. Des études ont démontré qu’il n’y a pas de régime alimentaire idéal parmi les régimes les plus populaires. Par contre, le meilleur régime est celui auquel vous adhérez. Je vous conseille d’utiliser le Guide alimentaire canadien pour manger sainement en guise de feuille de route.

 

Évidemment beaucoup a été dit sur le tabac et ses liens avérés au cancer. Arrêter de fumer est essentiel! Cela aura une incidence importante sur votre santé à long terme et sur votre capacité à adopter un mode de vie actif.

 

Le régime alimentaire et l’exercice vont de pair. Il est important de faire de l’exercice presque tous les jours en se fixant des objectifs. Cela veut dire faire de l’exercice en tant qu’activité qui est propre en soi; marcher pour faire les courses est toujours bénéfique, mais faire de l’exercice en vue d’accroître ses capacités aérobiques est plus efficace. On peut catégoriser l’exercice en tant qu’activité légère – 1 heure par jour, activité modérée – 30 à 60 min par jour, et activité rigoureuse – 20 à 30 min par jour. Vous pouvez diversifier vos activités physiques et en varier le niveau d’intensité selon votre temps disponible, votre niveau d’énergie et votre situation. Il est toujours recommandé de consulter un professionnel de la santé avant d’entreprendre un nouveau programme de conditionnement physique. L’exercice est une composante importante pour demeurer en santé et actif. L’exercice constitue la plus importante activité que peut faire une personne en vue de réduire ses risques de déclin du cerveau en raison du vieillissement.

 

Voici quelques suggestions. Vérifiez vos carnets de vaccination afin de vous assurer que vos rappels de vaccins, comme celui contre le tétanos, sont à jour. Faites-vous vacciner contre la grippe annuellement, et si vous êtes âgé de plus de soixante-cinq ans, nous vous conseillons de recevoir le vaccin antipneumococcique. Vous avez plus de 50 ans? Vous devriez envisager de recevoir le vaccin contre le zona, car le risque de contracter le zona augmente avec l’âge.

 

Enfin, il est important de demeurer socialement actif en vue de rester en santé, dynamique et actif. Alors, que vous soyez sur le marché du travail ou retraité, profitez de vos interactions, de vos engagements et de vos champs d’intérêt, et assurez-vous de demeurer à l’affût en apprenant de nouvelles choses sur une base quotidienne.

 

* Statistiques Canada 2005


 

 

Other articles you might like

 

 

 

 

Prenez le contrôle de votre futur

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.

Send this to friend