lire l'article biographie

La Dre Vivien Brown est vice-présidente, affaires médicales et elle est reconnue comme étant un chef de file dans son domaine en tant que médecin de famille d’exception, en plus de faire figure de pionnière en matière de sensibilisation des enjeux de santé des femmes à l’échelle nationale et internationale. Elle a été nommée Médecin de l’année en 2012 par l’Ontario College of Family Physicians. La Dre Brown a mis sur pied et dirige une initiative stratégique chez Medisys qui vise à promouvoir la santé des femmes.

Hide
lire l'article biographie

Diététiste Leslie Beck est l'auteur best-seller de 12 livres sur la nutrition et la santé , écrit une chronique hebdomadaire dans le Globe and Mail et est un collaborateur régulier de CTV Nouvelles . Basé à la clinique Medisys à Toronto , Leslie propose un-à- un coaching diététique , les plans de repas personnalisés et des recommandations fondées sur des données probantes sur l'utilisation de suppléments nutritionnels .

www.lesliebeck.com

Hide

Nouvelles perspectives dans la lutte contre la rosacée

dre Cathy Harvey

rosacee

Bien qu’un subtil éclat rosé sur les joues puisse illuminer un visage et être le reflet d’une bonne santé et d’un rayonnement intérieur, le teint rougeaud persistant que vivent plus de deux millions de Canadiens souffrant de rosacée chronique n’est pas l’éclat qu’ils recherchent. La bonne nouvelle est que bien qu’il n’existe encore aucune cure, il y a de nouveaux développements dans le traitement de cette maladie de peau chronique. La rosacée frappe habituellement les personnes au teint clair de plus de 30 ans et elle touche plus souvent les femmes que les hommes; elle affecte le centre du visage avec des rougeurs et parfois des éruptions semblables à de l’acné. Elle peut également toucher les yeux.

La cause de la rosacée demeure inconnue; on croit cependant qu’une dysfonction immunitaire, les dommages causés par les rayons ultraviolets, des réactions inflammatoires à des microorganismes dans la peau et dans les intestins, et une dysfonction vasculaire pourraient jouer un rôle dans les poussées de rosacée.

Il existe quatre sous-types de rosacée, dont deux sont les formes les plus courantes, soit la rosacée érythématotélangiectatique (rougeur) et la rosacée papluopustulaire, qui est caractérisée par des lésions semblables à l’acné.

Soins de la peau

La peau qui souffre de rosacée est très sensible, il est donc essentiel de lui donner des soins en douceur. La peau devrait être nettoyée avec un nettoyant sans savon et hydratée fréquemment; il faut éviter les lotions qui irritent la peau et les agents exfoliants. Pour dissimuler la rougeur, choisissez une crème teintée d’un vert neutralisateur pour les régions qui sont touchées et une couche de produit correspondant en surface. Le maquillage hypoallergène est recommandé.

Stratégies de défense

Le tabagisme, l’exposition au soleil, certains aliments et d’autres facteurs environnementaux peuvent causer des poussées de rosacée. Voici quelques stratégies de défense que vous pouvez utiliser:
• Évitez le plus possible les bouffées vasomotrices. Les personnes souffrant de rosacée rougissent facilement en raison d’une dysfonction vasculaire. Les éléments déclencheurs habituels sont les environnements chauds ou froids, les rayons du soleil, les aliments épicés, l’alcool, l’exercice, les émotions, certains médicaments et les bouffées de chaleur de la ménopause. Il est important de connaître vos propres éléments déclencheurs.
• Cessez de fumer. Le tabagisme fait vieillir la peau et peut aggraver la rosacée; on conseille donc aux personnes souffrant de rosacée de cesser de fumer.
• Protégez votre peau des éléments. Utilisez un écran solaire avec un FPS d’au moins 30, couvrez-vous et évitez le soleil de mi-journée. Évitez les écrans solaires à base d’alcool qui peuvent irriter la peau.

Traitement

Les traitements pharmaceutiques pour la rosacée ont été très peu efficaces pour les simples rougeurs faciales — jusqu’à aujourd’hui. Le nouveau traitement topique appliqué une fois par jour, Brimonidine (Onreltea), est offert au Canada depuis avril dernier. C’est un puissant vasoconstricteur qui inverse temporairement la rougeur causée par les vaisseaux sanguins dilatés. Les traitements topiques classiques, le méronidazole et l’acide azélaïque, réduisent la rougeur jusqu’à un certain degré, quoique leur rôle principal est de réduire les lésions cutanées semblables à l’acné.
Les tétracyclines orales ont été une autre pierre angulaire du traitement; on les utilise essentiellement pour traiter les lésions semblables à l’acné. Ce sont des antibiotiques, mais on croit qu’ils fonctionnent selon un mécanisme anti inflammatoire. Pour éviter la perturbation de la flore intestinale ou une contribution à la résistance globale aux antibiotiques, ont peut les administrer à doses sub-antimicrobiennes (par exemple, la Doxycyline est administrée à une dose sub-antimicrobienne de 40 mg plutôt qu’à la dose antibiotique habituelle de 100 mg).
Bien que l’on s’attende à ce que la nouvelle Bimonidine devienne une arme importante de l’arsenal de la lutte conte la rosacée, les traitements à base d’énergie comme le laser vasculaire et la lumière intense pulsée (LIP) sont les méthodes les plus puissantes pour les formes de rosacée courantes. Cette méthode traite la télangiectasie (petites étoiles vasculaires), que les méthodes conventionnelles ne peuvent pas traiter, et réduit également et la rougeur de teint. Il faut plusieurs traitements pour une amélioration optimale.
Si vous souffrez de rosacée, communiquez avec votre professionnel de la santé Medisys pour lui parler des nouvelles perspectives de traitement qui pourraient vous aider.


 

 

Other articles you might like

 

 

 

 

Prenez le contrôle de votre futur

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.

Send this to friend